ZAD (Nantes, France): Intergalactic Gathering


Event Details


Mixed gathering, open to everyone

Here are the main themes that will run through this gathering:

Autonomies against the capitalist hydra – territorial resistances and
the construction of sustainable as well as contagious autonomies in the
face of adverse forms of governmentality and market economies

Communities and care – the question of care – broadly defined – and
« restorative justice » based on the experiences of communities in
struggle and the consideration of systemic oppressions

Earth uprisings and struggles for life – the land front, peasant,
eco-feminist and youth climate movements, for life and against soil
poisoning.

Organizing spaces against racism and police violence

Sexuality and affectionate relationships – desire, heteronormality,
patriarchal violence and self-defense.

http://www.zadenvies.org/

► Samedi 31

Matin :

Assemblée autour du “Voyage pour la vie”, des réseaux en sédimentation en bas à gauche en Europe et des solidarités avec les zapatistes

Comment les réseaux qui se sont re-constitués ces derniers mois pour préparer l’accueil de la délégation zapatiste peuvent se déployer sur divers enjeux locaux et internationaux ? Quelle solidarité active avec les zapatistes et quelles mobilisations nécessaires pour le démarrage du “Voyage pour la vie” ?

Projection du film “Le train Maya, l’oeil du cyclone”, un projet qui transformerait complètement la péninsule du Yucatan au Mexique, en attirant des millions de nouveaux touristes, en ouvrant le territoire à l’exploitation du capital transnational, et contre lequel se bat le Comité régional indigène, entre autres.. suivi d’une discussion et d’un croisement avec le renouveau de la lutte No Tav en présence de camarades du Val Susa.

La ZAD de Notre-Dame-des-Landes au présent – interventions de divers groupes sur les usages et communs de la zad, les enjeux de vie, de luttes, d’autonomie, d’habitats collectifs et de résistances foncières et naturalistes

Quelles résistances contre le maintien de la dictature et du système colonial au Tchad ? – présentation et discussion avec un camarade exilé tchadien

Soignant.es en lutte et soin de la communauté – discussion avec le collectif de lutte contre le transfert du CHU de Nantes et autour de ce que serait une offre de soin désirable antithétique avec les restructurations qui se poursuivent pendant la crise sanitaire.

Aprés-midi :

Résistances territoriales et construction d’autonomies durables (première partie)

Regards croisés sur les mouvements zapatistes, kurdes et kanaks autour de certains grands axes qui se déclineront avec différents intervenant.es.

Quels rapports de force et stratégies pour se soulever et tenir aujourd’hui dans la durée face à des formes de gouvernementalités adverses, d’oppression coloniales ou d’économies toxiques ?

Quelles formes de vie, d’organisation et de productions sur des territoires en recherche d’autonomie ? Quels internationalismes ?

Avec pour intervenantes 

autour du mouvement kurde :   Veysel Keser, co-maire en exil de la ville de Ipek Yölu (Bakur, Turquie), Un représentant du Centre Démocratique Kurde en Francce, deux femmes internationalistes de retour du Rojava   autour du mouvement kanaks  :  François Eïra KARE, Militant indépendantiste Kanak, membre du MJKF ( mouvement Kanak en France).   autour du mouvement zapatiste  :  Des soutiens actifs du mouvement zapatiste 

Rencontres radicales – Pour des dialogues féministes décoloniaux. Présentation du livre éponyme et dialogue avec Manal Altamimi, Tal Dor, Nacira Guénif-Souilamas

Ce livre est le fruit d’une praxis de dialogue féministe et décoloniale entre des personnes dont l’oppression est tangible tout en étant différente, dans son étendue, sa forme, sa durée et son intensité. Qu’elles participent de l’hégémonie israélienne, française ou encore phallocentrée, hétérocentrée et eurocentrée, ces oppressions sexistes, statutaires, économiques et raciales nous affectent inégalement dans leur intensité et leurs conséquences.

La Chose contre l’ordre électrique– Regroupement d’individus et de collectifs issus de différentes luttes liées à l’énergie (anti-nucléaire, anti-THT, anti-éolien etc.) et décidés à s’organiser pour que la Terre ne se soit plus réduite à un vaste stock de ressources pouvant être pillé sans limites.

De Lieuron à Redon, le retour combatif des fêtes libres contre la répression – avec des représentant.es du collectif national des sons.

Point d’étape sur le week-end, en mixité choisie et sans mecs cis –

Comment ça va pour nous sur cet évènement et ambiance générale – est-ce que ce qui a été mis en oeuvre est adapté ? comment l’ajuster ?

“Je jure de lutter en toute loyauté” – conférence gesticulée sur l’innovation sociale, la start-up nation et la rencontre avec le zapatisme

Réveiller les esprits de la terre – avec Barbara Glowczewski – luttes, langues régionales et savoirs réinventés : des peuples autochtones aux habitant.es des zad et autres territoires en soulèvement

Forums Thématiques : politiser l’intime  – Avec Loona et Marilou – sur inscription (max 25 personnes) Deux facilitatrices proposeront des exercices d’introduction avant d’ouvrir un espace en grand groupe pour explorer des thématiques telles que le rapport au corps, la sororité et ses obstacles, l’abstinence comme moyen de lutte, être femme et être en lutte…